Bienvenue sur le site de votre Union Régionale

Les CAE

 

Création de la fédération des CAE le 1er décembre

La Coopérative d’activité et d’emploi (CAE) propose un modèle d’entrepreneuriat salarié unique, qui permet de créer et de développer sa propre activité dans un cadre autonome, coopératif et sécurisé

La CAE est constituée sous forme de Scop (Société coopérative et participative) ou de Scic (Société d’intérêt collectif).

Avant tout entrepreneur, responsable du développement de son activité, l’entrepreneur en CAE est appuyé dans la création et le développement de son activité grâce à des moyens mutualisés dédiés (facturation, outils de gestion…). Après une période de test de son activité, il devient salarié avec tous les droits sociaux liés. 

Pour inscrire dans la durée son activité au sein de la coopérative, il devient associé sous trois ans et participe ainsi aux orientations et à la gestion de l’entreprise partagée. 

Les CAE sont aujourd’hui 150 en France accompagnant et hébergeant plus de 12 000 entrepreneurs qui développent leur activité dans des secteurs très diversifiés : artisanat, services aux entreprises ou particuliers, formation, bâtiment, transport, etc. Il existe d’ailleurs plusieurs types de CAE : multi-métiers ou bien spécialisées, rassemblant des savoir-faire ou métiers d’un même secteur d’activité.

25 ans après leur émergence, pour représenter les CAE et accompagner leur développement, la CG Scop, Coopérer pour Entreprendre et Copéa sont partenaires de la création d’une fédération des CAE au sein du Mouvement Scop prévue le 1er décembre 2020.

Les CAE et le statut d'entrepreneur salarié associé ont montré leur résilience durant la crise du Covid (éligibilité au chômage partiel, soutien aux individus, accompagnement au repositionnement, coopérations entrepreneuriales, etc.).

Vous souhaitez tester votre activité en toute sécurité et autonomie dans un cadre collectif. La CAE est faite pour vous.

Les porteurs de projets sont aidés et conseillés par les accompagnateurs de la CAE dans la durée. En contrepartie de tous les services, les porteurs de projets versent une contribution à la coopérative (environ 10 % du chiffre d'affaires).